Les secrets de la bière sans alcool

Autour de la piscine, lors du pot de départ de votre N+2 ou tout simplement lors d’une soirée déjà assez arrosée : trouver une boisson à la fois festive, conviviale et saine n’est pas chose aisée ! Heureusement, l’arrivée en France de bières sans alcool artisanales vient bousculer un peu vos apéros. 

 

Que signifie « sans alcool » ?

Dans les pays de l’union européenne, le sans alcool définie toutes les boissons qui contiennent moins de 1,2% ABV (Alcohol By Volume). Ce seuil est défini par la capacité du métabolisme moyen à assimiler l’alcool plus vite qu’il n’est possible d’en boire, et donc l’impossibilité de se trouver dans un état d'ébriété – y compris lors d’un contrôle d’alcoolémie.

Dans d’autres pays hors UE, le taux d’alcool maximum qu’une boisson sans alcool peut contenir tourne souvent autour 0,5% ABV, comme c’est le cas au Danemark, en Suède, en Grande Bretagne ou encore aux États-Unis. C’est d’ailleurs le choix de SouthBrews, dont les bières se situent sous la barre de 0,5% ABV, notre Pale Ale titre d’ailleurs à 0,1% ABV.

Il peut donc y avoir un peu d’alcool dans la bière sans alcool, comme dans certains jus de fruits ou sodas stockés assez longtemps pour que les sucres qu’ils contiennent aient le temps de se transformer en alcool.

 

Sans alcool, mais bière avant tout.

Au risque d’en décevoir certains, ce n’est pas l’éthanol qui fait la boisson ! Une bière se définie par les ingrédients qui la composent et le procédé de fabrication.

Par définition, la bière est une boisson obtenue par fermentation d'un moût fait de houblon et de malt d'orge, pur ou associé à d'autre céréales. Certains pays ont une définition légale plus stricte : en Allemagne par exemple, la bière doit être "une boisson obtenue par fermentation, sans distillation, et dans la fabrication de laquelle on se sert exclusivement d'orge germée, de houblon, de levure et d'eau".

La bière sans alcool SouthBrews s’inscrit parfaitement dans ces définitions et dans la tradition : elle est issue des processus de brassage artisanaux semblables à ses versions alcoolisées. Le secret réside dans le choix et la quantité de malt de la recette afin de réduire la présence de sucres fermentescibles, ces derniers se transformant en alcool - et par la même, en calories.

Les vertues insoupçonnées de la bière sans alcool

La bière est donc une boisson magique dont tout le potentiel se révèle une fois qu’elle est désalcoolisée. Tout d’abord, la bière sans alcool est une boisson isotonique, ce qui veut dire qu’elle est idéale pour l’hydratation du corps humain : elle présente la même pression osmotique et renferment la même quantité de glucides, d’eau et de sodium que le sang.

Ensuite, la bière sans alcool possède de nombreux nutriments : de précieux électrolytes (comme le calcium, le magnésium ou encore le potassium), de la vitamine (notamment les B2 et B6), et près de 50 phénols et polyphénols contenus dans le houblon et les malts (des substances végétales naturelles aux propriétés antioxydantes).

Ainsi, lors d’une étude qu'il a menée lors du marathon de Munich en 2009, Johannes Scherr montre que les marathoniens qui ont reçu pour consigne de boire de la bière sans alcool avant et après leur course ont vus leur risque d'infection des voies respiratoires réduit de 20% ! Moins d'inflammations, c’est une meilleur santé et surtout des entraînements plus réguliers. Cette étude n’est pas restée sans conséquences concrètes. Lors des JO d’hiver de Pyeongchang en février 2018, le médecin de l'équipe de ski olympique allemande a déclaré que presque tous ses athlètes buvaient de la bière sans alcool pendant l'entraînement ! Presque 3 500 litres de bière sans alcool ont été livrés au village des athlètes lors des compétitions, soit 93 litres par personnes. L'Allemagne s’est illustrée cette année-là, en arrivant deuxième avec 14 médailles d’or. CQFD.

Dernier argument, et pas des moindres : la bière sans alcool sera le meilleur ami de votre ligne ! L’alcool, ou plus précisément l’éthanol, est un nutriment à valeur énergétique importante : environ 7 kcal par gramme. Quantité à laquelle il faut ajouter le sucre souvent contenu dans les boissons alcoolisées dont la bière fait partie. Ainsi, une pinte de Leffe revient à 305 kcal, soit l’équivalent d’un cheeseburger chez Mc Donald’s !

Sans alcool, la bière devient donc une boisson débarrassée de ces calories. Avec  12 kcal / 100 ml, 0 g de sucre, de sel et de graisses saturées, la bière sans alcool SouthBrews s’illustre parmi les meilleurs élèves sur le marché français et européen.

 


Article précédent